Une Soirée Mémorable : L’Avant-Première de “Maison de Retraite 2” à HEC Paris

Quelle soirée mémorable ! L’éclat des projecteurs, l’effervescence de la foule, et surtout, une cause noble qui réunit les cœurs : la lutte contre la solitude des personnes âgées. En tant que bénévole pour l’association “1 Lettre 1 Sourire”, j’ai eu le privilège d’assister à l’avant-première du film “Maison de Retraite 2” à HEC Paris, un événement qui restera gravé dans ma mémoire.

L’ambiance chaleureuse a débuté dès l’accueil. Nous avons pris soin de nos invités, en accordant une attention particulière aux personnes âgées présentes. Après les avoir installées confortablement, nous avons orchestré un moment d’échange intergénérationnel unique. Les jeunes présents ont rédigé des lettres empreintes d’amour et de bienveillance, témoignant ainsi de leur engagement envers nos aînés. Cette initiative, aussi simple soit-elle, a symbolisé l’importance de la connexion humaine et du partage d’affection.

L’introduction d'”1 Lettre 1 Sourire” par notre directrice a été un moment fort. Nous avons eu l’opportunité inattendue de prendre la parole sur scène, une expérience à la fois exaltante et intimidante. Malgré quelques moments de panique, chaque bénévole a partagé son engagement avec passion, illustrant ainsi la diversité des missions menées au sein de l’association.

La projection du film a été un véritable enchantement. Entre rires et émotions, “Maison de Retraite 2” a su captiver l’audience, offrant une réflexion profonde sur les liens intergénérationnels. Pour ma part, même après plusieurs avant-premières, la magie du film opère toujours, témoignant de sa pertinence et de son universalité.

Le point culminant de la soirée a été le témoignage et le débat avec Kev Adams et l’équipe du film. Rencontrer l’acteur principal, témoigner de son implication dans la lutte contre la solitude des personnes âgées et des orphelins, a été une expérience enrichissante. La vision de Kev Adams sur la cohabitation intergénérationnelle comme solution pour combattre la solitude a été inspirante, soulignant l’importance de l’innovation sociale dans notre société.

Enfin, le cocktail a été l’occasion parfaite de clôturer cette soirée en beauté. Organisé par la communauté étudiante, et agrémenté des plats préparés par certaines personnes âgées, ce moment de convivialité a renforcé les liens tissés tout au long de la soirée, faisant de cet événement un souvenir inoubliable.

En somme, cette soirée à HEC Paris a été bien plus qu’une simple avant-première de film. Elle a été le théâtre de rencontres, d’échanges et d’émotions, réaffirmant ainsi l’importance de l’action collective dans la lutte contre la solitude. En tant que bénévole pour “1 Lettre 1 Sourire”, je suis fier de contribuer, à ma façon, à cette noble cause, et je suis reconnaissant d’avoir partagé ces moments précieux avec une communauté aussi engagée et bienveillante.

Lionel DJANGUE
Bénévol 1 Lettre 1 Sourire
Pôle Tech : Responsable site web

Laisser un commentaire